Page 2 sur 2 PremièrePremière 12
Affichage des résultats 11 à 13 sur 13
  1. #1

    Concours CBEE : Restauration des Données


    Les signaux de votre système de communication s'affolent. Un message d'une haute priorité vient d'être intercepté. Sans plus attendre, vous demandez à votre interface de l'afficher...


    # ========== TRANSMISSION ENTRANTE ========== #


    Salutations, Cyborgs.
    Cela fait longtemps que nous ne vous avions pas contacté, un conflit avec les Houds nous a fait perdre beaucoup d'informations et de collaborateurs dans ce système... Nos bases et cellules d'études ont été réduites en cendre avec l'ensemble de nos archives... Tout ce qui nous reste c'est une flotte de deux vaisseaux de classe Doum et trois vaisseaux de classe cargo qui contiennent nos dernières connaissances. C'est pour cela que nous faisons de nouveaux appel à vous Cyborgs ! Nous n'avons pas les moyens de disperser nos forces et donc de lancer des missions d'explorations a la recherche d'informations dans le système.

    Si vous pouviez nous renvoyer des rapports sur les espèces végétales, animales etc... Nous saurons vous récompenser comme il se doit ! Nous devrons évacuer le 30 avril a 23h59 au plus tard vous avez donc jusque là pour nous aider à collecter des informations. Si vous avez des questions un de nos agents est joignable a l'aide des protocoles tchat et discord, son nom de code est Centauri.

    Veuillez utiliser la nomenclature suivante lors de la transmission retour, afin que notre système automatique puisse traiter plus facilement le message. Pour des raisons de sécurité, nous utiliserons un ancien algorithme de transmission de message : l'émail. Nous vous prions donc de calibrer vos appareils pour envoyer la totalité de vos recherches à l’adresse suivante : centauri@spaceorigin.fr avec pour sujet (obligatoire) "Concours CBEE : Restauration des Données".

    C'est notre système de transmission automatique fabuleusement fantastique (aussi appelé S.T.A.F.F) qui se chargera d'annoncer les gagnants.
    Bon courage dans votre quête, que nous vous souhaitons favorable.


    # ========== TRANSMISSION TERMINÉE ========== #


    Les signaux de votre système de communication s'affolent. Un message d'une haute priorité vient d'être intercepté. Sans plus attendre, vous demandez à votre interface de l'afficher...


    # ========== TRANSMISSION ENTRANTE ========== #


    Salutations, Cyborgs.
    L'agent au nom de code Centauri nous a envoyé le message suivant :

    Centauri a CBEE...
    Vos données sont vitales pour nos recherches, si vous partez maintenant nos projets prendront du retard et c'est inacceptable ! J'ai réussi à convaincre ma hiérarchie pour déployer la flotte expérimentale sur le terrain et ainsi tester notre dernier prototype de vaisseau de classe Titan. Par conséquent, l'organisation RHUD et moi-même mettrons tout en œuvre afin de protéger ce prototype. Sa puissance est colossale cela devrait vous faire gagner le temps nécessaire à la restauration de l'ensemble de vos données.
    N'oubliez pas.. Le véritable danger n'est pas les Houds donc tenez vos positions et continuez à servir l'organisation.
    Centauri terminé...

    Leur flotte a engagé le combat contre les Houds qui nous poursuivaient... Seulement un tir de leur "Titan" a réduit en miettes la moitié des cuirassés ennemies.. Nous avons fait nos calcules d'après les performances des flottes présentes et de la quantité de données manquante, nous estimons qu'il nous faut encore 7 jours afin de récupérer l'ensemble des données et enfin quitter ce système ! Nous pouvons donc recevoir vos rapports jusqu'au 7 mai a 23h59.


    # ========== TRANSMISSION TERMINÉE ========== #


    Après quelques instants un nouveau bloc de données s'affiche sur votre terminal...


    > Informations obligatoires

    > Nom du Cyborg
    > RP / Rapport d'observation d'une ou plusieurs espèces ( comme pour ce concours )
    > Illustrations de ces espèces (vivement conseillé)

    >Récompenses

    > Premier : Tee-shirt SO + 3200 pulsars
    > Deuxième : 2300 pulsars
    > Troisième : 1450 pulsars
    Dernière modification par Centauri ; 09/05/2018 à 19h47.

  2. #11
  3. #12

    Re : Résultats

    Nom du cyborg : Slifte

    Bien le Bonjour la CBEE,

    Ici Slifte, Cyborgs aussi appelé degrés, de la splendide Fahrenheit, leader de Courage Fuyons (mais pas trop).

    Si le CBEE nous demande de l’aide il est bien évident que nous y répondrons. Je vais vous partager mes croquis et récits des espèces et variété que j’ai pu rencontrer au cours de mes voyages stellaire et exploration des 11 planètes de notre système solaire.


    C’est le 2eme jours après mon éveil, que j’ai vu l’espèce dont je vais vous narrer l'existence. Dire que j’ai vu, serait un bien grand mot… Le manque de lumière du soleil sur Fahrenheit ne m’avait pas permis de remplir assez mes batteries le 1er jour. On ne peut l’apercevoir qu’un bref instant éphémère sur la fin de la vidéo, avant que l’enregistrement ne se coupe. L’objectif de la caméra lui non plus à mystérieusement eu des problèmes et n’a pas réussis tout de suite à faire le point… Sur l’enregistrement on ne voit qu’un halo de lumière se déplacer, s'arrêter net, en alerte. Il n’y a rien de concret, visible mais on sent une présence… puis la lumière repart dans sa direction et l’image s'arrête.

    Jusque là me direz vous, on ne voit rien… Et ce qui est demandé ce sont des espèces vivantes à répertorier et non pas des animaux mythologiques, des chimères d’un monde onirique et que le froid à complétement grillé mes circuits… Mais regardez ce que j’ai d’autres…

    Le lendemain j’ai voulus vérifier les lieux de cette apparition. J’ai donc déplacer la carcasse à moitié rouillé qui me servait encore d’enveloppe à ce moment la, jusque la bas. Et c’était pas une mince affaire. Un bras de mer me séparé de la banquise ou je pensais avoir vu la luminance. Et j’en aurais à dire sur ce qu’il y à dans les eaux de Fahrenheit ! Mais passons on est la pour une autre espèce… Ensuite il m’a fallu traverser un canyon de glace et gravir la falaise. Je n’y pu y arriver que le jour 4… J’ai scanné toute la zone et fouillé à la recherche de traces, d’indices… Mais la neige avait tout recouvert et je ne pu trouver qu’une veille capsule vide… “Fouiller c’est toujours intéressant et rentable” que disait l’autre… Redevil que je crois bien qu’il s’appelait… Bref.. J’ai décidé de pas abandonner, dans ce genre d’environnement très dur, pour survivre t’as pas le choix, tu dois être obstiné, borné. Le soleil venait de se coucher, on y voyait encore assez bien, au détour d’une crête de glace je vis une lumière, assez petite semble il, mais au moment ou je posais mon regard sur elle, elle plongea en avant et disparue en 3 bonds. Je fonça sur place pour voir ou elle était parti, mais rien et le noir glaciale de la nuit commençait à me transpercer. Mais cette fois ci j’ai pu trouver un indice. Une traces dans la neige, que je n’avais pas encore piétiné. En voici un moulage… On distingue très bien la marque de coussiné ou ce qui y ressemble, la présence également de petites griffes fines et légèrement allongé grâce à la profondeur des marques dans la neige. Il semble pouvoir sentir une autre présence que la sienne et est capable de se déplacer rapidement, et de manière agile. Malheureusement il était trop tard pour moi d’avancer dans ce noir avec des batteries qui se vide et par ce froid intense, sans équipement adéquat je dois m ménager. Je reprendrai la chasse demain…

    Le cinquième jour venu, j’ai pu remonter une piste à plusieurs kilomètre à l’est de ma position, avec les empreintes correspondante. Elle indique un tracé droit, sans hésitation sur la direction à prendre, ne faisant des détours que pour éviter les trous dans la banquise. Je me dépêcha car le vent se levait les traces seraient bientôt recouverte. C’est peu avant la tombée de la nuit que je les découvris. J’entendais des bruits. D’abords lointains puis je senti que plus j’approchais plus ses bruits étaient distincts. On aurait dit des petits aboiements… non des jappements. C’était tout près, juste derrière cette crête. Je la gravis doucement, le plus silencieusement possible et la lumière se fit sur le mystère…

    De la lumière ! Non ces espèces ne sont pas que de la lumière, mais elle en produisent ! Je venais de découvrire pour la première fois de mon existence sur cette planète une merveilleuse espèce. Devant moi, une famille de rena-quartz vivait paisiblement à l’entrée de son terrier. Les petits jouaient entre eux alors que les plus grand faisait des va et vient dans le terrier… Et c’est ici près de cette famille extraordinaire que j’ai posé mes bagages et fondé ma 1ere base Kral…

    Le rena-quartz semble doué d'intelligence, de sentiment, d’acte social et familial. Il vie dans un terrier familial. Physiquement le Rena-Quartz est assez petit entre 45 et 55 cm et pèse entre 15 et 25 kilos. Du museau à la queu il peut atteindre en longueur jusqu'à 1,7m. Il possède quatre pattes avec de longues et fines griffes tranchantes. Il possède aussi des dents pointus solides et brillantes en quartz. Sa queue est rempli de capteur sensoriel lui permettant de ressentir le danger ou la présence d’autrui ainsi que grâce à ses grandes oreils lui donnant une ouïe fine. Le regard perçant capable de se protéger de la lumière à la surface de la planète grâce à une pupille rétractable, teinté qui diminue l’intensité de la luminosité. Son pelage n’est pas composé de poils, de plumes ou d’écailles… Il est composé de cristaux de quartz lui donnant un reflet bleuté à la lumière. Cela lui offre aussi un parfait camouflage sur Fahrenheit. Le rena-quarts produits sa propre lumière pour se repérer dans les crevasses, grottes ou failles de glace de Fahrenheit. Il se nourrit principalement en chassant les petits mammifères et parfois des rares baies qu’il peut trouver dans les grottes souterraines de Fahrenheit qui abritent des zones luxuriantes de rare vie végétale. Ses principaux prédateurs animaux sont le Fahrours, le Idgaf, le teinhtFah, et la Vélipendia Ztuarq, espèces végétale très dangereuse.

    La deuxième espèce que j’ai rencontré fut le 24 eme jours après mon éveil sur Fahrenheit. Alors que j’explorais la surface de ma planète mère, je fut pris au dépourvu. Mon Mikron fabriqué en urgence pour explorer les environs, tomba en panne de neutronium. J’étais coincé dans des montagnes givrée du secteur d’Hoover. Pour me sortir d ecette situation je n’avais pas des dizaines de solutions… Faire du stop… Mais bon personne ne passe dans ces montages… rentrer à pieds… Je serais mort de froids avant d’avoir finis de descendre la montagne… L’autre solution était de fouiller la zone pour trouver du neutronium… Et tout les cyborgs savent qu’il est compliqué de trouver ce que l’on veut en fouillant ! J’entrepris donc de sortir une pioche, une corde et lampe pour aller chercher du neutro dans la montagne. Après avoir parcouru une face de la montagnes j’arrivais dans un cole très venteux… Le froids était intense et la nuit tombait… Au détour d’un bloc de glace gros comme bâtiment je vis une grotte et décida de m’y installer pour la nuit.. Alors que je commençais à allumer un feu, j’entendis du bruit au fond de la grotte… Ma nature d’Aldéide peu courageux me disait de m’enfuire , mais ma curiosité à prédominé et je suis allé voir… Le noir s’assombrissait, il devenait comme palpable tellement il était dense… Soudain une forme traversa le faisceau lumineux de ma lampe torche. Rapide, cette chose était très rapide… Bien plus rapide que moi… Elle était aussi énorme et velus. Je commençais à reculer et dans l’obscurité je senti la bête charger… je couru le plus vite que je pu pour sortir de la. Mais je n’allais pas assez vite… Je devais faire quelque chose… C’est alors que j’ai eu une idée d’aldéide ! Un bon cyborgs ne sort jamais sans une grenade ! Dégoupillée, la grenade explosa et écroula le plafond de la grotte derrière moi emportant la bête dans un vacarme assourdissant. C’est à moitié sur et avec un sifflement aiguë dans les oreils que je parvins à retrouver mon campement de fortune. Il fallait absolument qu je trouve vite du neutro et quitter cette montagne maudite…

    Cette bête est un Fahrours, un animale sauvage et bestiale. Haut de 3 mètre en moyenne il est rapide et agile pour sa taille et peut peser jusqu'à 600 kilos. Seul le sang de ses proies peuvent tacher son pelage blanc. C’est un être solitaire, et assez rare. Il est très dangereux et déconseillé de les approcher. D’un coup de patte il peut éventrer une carlingue de vaisseaux, grâce à sa puissance et ses griffes acéré. Pour les renforcer il gratte les minerais de quartz qui affute et renforce ses griffes.

    Au matin du 37 eme jours je senti quelque chose d’anormale… Le climat était clément, mais c’était plus calme que d'habitude. Je n’entendais pas les jappements joyeux de la famille de requartz près desquels je me suis installé. Et je compris vite pourquoi… Au loin on pouvait distinguer des formes dépasser derrière des congères de neige et des crêtes rocheuses. je ne pouvais en voir que 2 ou 3 mais je sentais qu’elles étaient plus nombreuses… Elles guettaient quelques choses, évaluez, espionnez… Comme si elles préparaient quelques choses de terribles…

    C’est le lendemain que survient l’attaque. Le soleil était pas encore levé, mes alarmes sonnées dans toutes les directions une trentaine de bête grosse comme des colosses attaqué la base. J’eu à peine le temps d'allumer les défenses que j'entendis des grognement derrière les portes et les murs de ma bases. des coups de griffes et des charges dans les endroit les plus fragiles pour forcé et créer un passage. Les tourelles lasers que je venais de finir d’installés se sont activées et ont commencées à tirer la ou la menace était la plus importante. Moi je tenté de tenir avec mon ancienne enveloppe fragile la porte pour ne pas qu’elle ne cède avant que les tourelles aient finis de faire le ménage Ce n’est qu’au bout de trente minute que les tirent s'arrêtèrent. La meute de teinhtFah avait battu en retraite et je ne les ai plus jamais revus. Le teinhtFah est un animale pervers et sombre, il aime terroriser ses proie, jouer avec et les torturer avant de mettre fin aux souffrances de sa pitance. Principalement carnivore il s'attaque à tout ce qui vis et n’a peur de rien. En meute il peuvent venir à bout d’un fahrous. Le teinhtFah est gros, les chef de meute peuvent faire jusqu'à 1m70 et peser 200 kilos. Souvent blanc, gris on peut trouver de rare spécimens au pelage noir. Un pelage épais qui le protège du froid, ils sont capables de se déplacer plusieurs jours sans s'arrêter. Ils sont d'excellent chasseur. il faut s’en méfier et les fuir à tout prix.

    J’ai chassé la meute qui à rodé près de ma base avec un nouveau vaisseau… un Beta, qui m'a permis de les repousser très loin en les bombardant sans relache jusqu’a ce qu’ils s’éloignent.

    Suite à mes mésaventures d’exploration, je choisis d’envoyer des drones d’exploration et de ne plus aller moi même… je pu ainsi rapidement cartographier rapidement les secteurs alentour de ma planète et prendre les premiers contactes avec les cyborgs voisins. Seulement toute les sondes que j’ai envoyer scanner, sonder , explorer les fonds marin ne reviennent pas et je n’ai reçu que très peu d’image après le plongeons dans les eaux sombre de Fahrenheit. Il me fallait découvrire ce que ma planète de glace recelait dans ces eaux, sous la banquise ! Alors le 54eme jours je pris mon nouveau vaisseaux tout neuf et à la pointe de la technology que je possédait alors : le formidable Hélios. Son atout est sa portée, certe mais il est aussi équipé d’un super radar longue distance pour tirer d’aussi loin. Le point d’eau le plus proche était un trou dans la banquise. Un trou assez grand pour y baviguer en vaisseaux, mais aussi profond de dizaine de mètre avant de déboucher sur de l’eau. La banquise de Fahr est vraiment épaisse… Le radars et les image ne passent pas à travers…

    La suite de l’émission du signale c’est perdus en passant près de Chronos, le cyborg à expliqué cela comme un manque de temps très fréquent dans ces environs… Mais Tout le monde sait qu’avec le surplus de temps accordé son excuse n’est que de la mauvaise fois pour cacher sa fainéantise…

    ps : le cyborgs à spécifié que malgré sa flemme il reste très intéressé par les prix ...

    > Illustation :

  4. #13

    Re : Résultats

    > Nom du cyborg : Crimson









Discussions similaires

  1. Concours CBEE : Observations Avancées
    Par Centauri dans le forum CBEE
    Réponses: 5
    Dernier message: 07/02/2016, 20h32
  2. Concours CBEE : Source énergétique
    Par CBEE dans le forum CBEE
    Réponses: 3
    Dernier message: 24/12/2015, 16h14
  3. Concours CBEE : Cellules d'études
    Par CBEE dans le forum CBEE
    Réponses: 4
    Dernier message: 05/09/2015, 16h00
  4. CBEE : Résultats des votes !
    Par CBEE dans le forum Concours Faune & Flore
    Réponses: 0
    Dernier message: 16/06/2015, 07h30
  5. Concours CBEE : La faune et la flore intergalactique
    Par Sirius dans le forum Concours Faune & Flore
    Réponses: 0
    Dernier message: 20/05/2015, 16h39

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •