Affichage des résultats 1 à 10 sur 10
  1. #1
    Colon spatial Avatar de Shyrkalee
    Date d'inscription
    October 2015
    Planête
    Titan
    Peuple
    Aldéïdes
    Messages
    10

    Un rocher dans la tempête

    PROLOGUE




    Confirmation des coordonnées. Périmètre d'installation sécurisé. Etablissement des structures en cours.

    L'aldéïde se surprit à pianoter fébrilement sur l'accoudoir du fauteuil de commandement en écoutant avec distraction les rapports égrenés par la voix de synthèse. Elle aurait pu laisser les bots constructeurs mener à bien leurs tâches pré-programmées sans surveillance, mais elle ne parvenait pas à détacher son regard des écrans de contrôle qui lui renvoyaient les images de l'environnement rougeâtre et aride de Titan. Un satellite qui ne payait pas de mine, mais on lui avait appris à ne pas remettre en doute les directives reçues. Une fois le dôme mis en place, ils seraient protégés de l'atmosphère irrespirable et pourraient passer à la phase II de l'implantation. En cas de besoin, la colonie aldéïde toute proche servirait de soutien.

    Rien n'était laissé au hasard.
    Normal pour une nouvelle colonie. Les frais engagés étaient très importants.

    " Estimation du temps d'amortissement ? "
    La pensée avait été retranscrite aussitôt par le modulateur psy, le murmure sub-vocal déclenchant une réponse presque immédiate de l'IA domestique.

    Temps d'amortissement estimé à 39.53 rotations, temps local.
    Un léger chuintement calculateur se fit entendre. Elle allait devoir descendre sous les 38 rotations pour que la colonisation soit considérée comme satisfaisante.
    Autant ne pas traîner.

    Les pneumatiques fermant la porte reléguèrent à l'arrière les bruits des modules assemblés inlassablement par les bots.
    Elle sourit alors que la lueur de l'écran de contrôle se reflétait dans son casque. Le transfert des commandes depuis la salle principale fonctionnait. C'était prévisible puisqu'elle s'en était chargé. Elle allait pouvoir diriger la majeure partie des opérations depuis ses quartiers privés. Un aménagement qui lui convenait parfaitement, elle avait toujours trouvé qu'un commandant trônant au milieu de sa salle de contrôle avait un côté trop Grand Stratégaire pour son goût personnel. Une déviance que les conditionnements mentaux n'étaient pas parvenus à effacer totalement.
    Une perte d'efficacité auraient-ils décrété.
    Foutaises...

    " Niveau des stocks de ressources ? "

    Construction possible des prochaines extensions de base à 41.78%. Besoins estimés : Titane 15 640t, quartz...

    Elle n'écoutait plus, laissant les chiffres s'enregistrer dans la console. Il fallait régler ce souci d'approvisionnement sous peine de perdre l'avance dégagée sur le programme initial. 3 rotations, pas question de...

    Nano-drones en approche repérés. Systèmes de défense opérationnels.
    Elimination de la menace.

    Retour à la normale.


    Une planète tranquille avaient-ils dit. Elle se branchait déjà à la console pour identifier la base d'origine de l'intrusion, quand un court mémo s'afficha.

    Cher voisin, il semblerait que quelques-uns de mes nano drones se soient égarés par chez vous… Je m’excuse des désagréments causés, et vous félicite pour la précision de vos tirs !
    Je me suis donc penché sur les plans de vols de mes drones, un tel désagrément ne devrait pas se reproduire


    Un léger repérage. Le voisin était aldéïde.
    Shyrkalee s'enfonça dans son siège.
    Le futur s'annonçait parfait.

  2. #2
    Colon spatial Avatar de Shyrkalee
    Date d'inscription
    October 2015
    Planête
    Titan
    Peuple
    Aldéïdes
    Messages
    10

    Re : Un rocher dans la tempête

    ADAPTATION



    Le mémo ondoyait sur son écran, tentateur.

    [...] J’ai eu l’agréable surprise d’y découvrir une énorme réserve de titane et de neutronium.
    En fait, cette réserve est telle que je ne pense pas être à même de la vider seul avant l’arrivée de leurs renforts.


    Des ressources ! Les houds en avaient amassé des quantités qui n'attendaient plus que leur transfert vers ses unités de transformation de plus en plus gourmandes.
    Une manne qui n'attendait qu'elle. Bien sûr cela voulait dire mettre en attente la suite des constructions et orienter les bots vers la production de vaisseaux.
    Un peu plus tôt que prévu.
    Elle y serait venue tôt ou tard.

    Quelques ordres subvocaux suffiraient. L'IA réagit sans attendre.
    Mise en attente du protocole de construction standard. Initialisation du protocole militaire.
    Cette orientation engendrera un retard de l'achèvement du programme initial d'environ 12.57 cycles.
    Confirmez Commandant...


    Elle confirma avec un frisson fébrile en songeant qu'elle perturbait les programmes soigneusement établis par des dizaines d'analystes chevronnés. Le frisson gagna le bout de ses doigts. L'équivalent d'un cri de joie chez une race moins évoluée sans doute. Le plaisir à prendre des décisions qui n'étaient pas forcément celles attendues.

    La flotte était revenue, les soutes pleines à craquer de précieuses ressources. Les constructions avaient repris de plus belles, nourries par cette noria stellaire.
    Le temps perdu regagné.

    Jusqu'à ce message du gouvernement. L'empereur Woolies demandait des ressources pour développer la capitale.
    L'intérêt du plus grand nombre l'emportait toujours sur l'intérêt individuel...
    Les cargos quittèrent la base, remplis à ras bord, ramenant en échange des crédits. Elle avait considéré d'un oeil perplexe ces chiffres qui ne voulaient pas dire grand chose, les remisant dans son système comme une simple information annexe.
    Les voyages vers la capitale furent ajoutés aux autres tâches répétitives. Une aide qui paraissaient minime au regard des stocks d'autres cyborgs.

    Et pourtant...
    Le message devant elle la fit hésiter.
    Woolies voulait qu'elle rejoigne les rangs d'USF.

  3. #3
    Colon spatial Avatar de Shyrkalee
    Date d'inscription
    October 2015
    Planête
    Titan
    Peuple
    Aldéïdes
    Messages
    10

    Re : Un rocher dans la tempête

    ALLIAGE




    En entrant dans la salle de conférence où flottait l'étendard d'Um Suka Friska, elle avait senti son souffle s'accélérer. Un changement métabolique rapidement détecté par les biocapteurs de son scaphandre et compensé par un apport en gaz suffisant. Une réaction sans doute excessive si l'on considérait que seule sa représentation holographique foulait les dalles luisantes.
    Le nombre de sièges lui donnait le tournis. Elle savait l'alliance puissante mais n'imaginait pas que ses ressortissants étaient si nombreux. Heureusement, la plupart restaient vides à cette heure.

    L'aldéïde prit une longue inspiration destinée à la calmer avant de s'installer. Elle était consciente de ne représenter qu'un grain de sable dans cette grosse machine. Restait alors à utiliser le seul comportement valable. Faire profil bas et observer, afin de jauger les personnalités.

    Woolies était arrivé.
    Pour exprimer son mécontentement.

    Shyrkalee avait eu un rictus, en réalisant rapidement sa stupidité. Le respect instinctif qu'elle ressentait en considérant sa fonction d'Empereur venait de voler en éclat. La prométhéenne n'avait aucune considération pour les individus qui n'étaient que des noms en plus ajoutés sur son listing, des vaisseaux ajoutés à sa flotte, des exécutants qui n'avaient d'autre choix que de se plier à ses demandes pour gérer les innombrables superviseurs détenus sur l'ensemble des planètes par l'organisation tentaculaire. Des bots auraient pu exécuter ses tâches, il ne faisait aucun doute que Woolies les aurait employés à la place.

    Non pas qu'elle n'aimait pas se sentir utile.
    Zak-Del l'avait compris. La prométhéenne était posée, et avait même noté sa présence, à la différence de la plupart des cyborgs de l'assemblée concentrés avant tout sur leurs tactiques de guerre. Quand ils n'étaient pas tout simplement silencieux.
    Amicale ? Difficile à dire, elle cachait parfaitement la plupart de ses émotions.
    C'est même avec le sourire qu'elle avait suggéré de lui amener tous les fragments de Mind Controller que l'on trouvait disséminés sur le sol de la planète rouge.

    Avec le temps, l'aldéïde avait compris que c'était le seul intérêt que Zak lui trouvait : être un ramasseur de fragments pour contribuer un peu plus à l'hégémonie d'USF.

    Un seul cyborg sortait du lot. L'aldéïde Saint-Graal.
    Son comportement hors norme lui avait même fait soupçonner une défaillance du conditionnement mental initial.
    Les autres ne lui tenaient pas rigueur de ses actions, un peu comme des parents le feraient envers un enfant turbulent.
    Tout au moins n'était-il pas désagréable.

    Et puis Woolies avait disparu, d'un coup. Une réaction épidermique de prométhéenne.
    Titan avait retrouvé une impératrice, tandis qu'USF était repris en main par la prométhéenne Txar.

    Et tout sembla s'améliorer.
    Dernière modification par Shyrkalee ; 16/04/2016 à 15h48.

  4. #4
    Colon spatial Avatar de Shyrkalee
    Date d'inscription
    October 2015
    Planête
    Titan
    Peuple
    Aldéïdes
    Messages
    10

    Re : Un rocher dans la tempête

    ASSIMILATION




    Un simple rouage.

    Ramasser des fragments pour la base-mère, faire acte de présence.

    La vie au sein de la grande entité avait quelque chose de confortable. On ne lui demandait que rarement quelque chose. Il est vrai que toute l'aide qu'elle aurait pu apporter militairement était ridicule comparée aux gigantesques flottes de guerre existantes se déplaçant d'un bout à l'autre de la galaxie. Des changements de coordonnées constants qui ne manquaient pas de compliquer la navigation de ses propres cargos.
    Quel était l'intérêt de déplacer sans arrêt ses bases, l'Aldéïde se le demandait. A moins que ce ne soit pour être au plus près des cibles verrouillées.

    Le nombre de superviseurs phagocytés par l'essaim ne faisait que croître. Au fil du temps un éclat de rire s'élevait parfois dans la salle de conférence.
    " Ca leur apprendra à ne pas mettre assez de défenses. C'est qu'ils ne sont pas capables de les gérer. "

    Une pensée venait alors secouer la léthargie enveloppant sa conscience.
    Les superviseurs n'étaient-ils pas confiés aux alliances par les gouvernements impériaux ? Est-ce qu'en agissant ainsi ce n'était pas aller contre leur autorité ?
    Mais depuis quand les rouages étaient-ils douées de raison ? Alors ces éclairs de lucidité disparaissaient à peine nés.

    Ramasser des fragments pour la base-mère, faire acte de présence.

    " Les fragments ? Oh je n'envoie pas tout, j'en garde une partie pour gérer ma flotte. "
    La notion d'intérêt commun devint vacillante, le rouage cliqueta.

    Ramasser des fragments pour la base-mère, faire acte de présence.

    La capitale de Titan avait besoin de reprendre les hyperviseurs impériaux. L'Impératrice Sapphire appelait toutes les flottes disponibles pour vaincre l'ennemi, quitte à promettre une récompense.
    L'Aldéïde avait donné l'ordre à tous ses commandants de se mettre en route. Il s'agissait de Titan, leur planète.
    Les plus grandes flottes de l'essaim ne vinrent pas, trop occupées à chasser ailleurs.
    C'était probablement plus important que Titan.
    Probablement...

    La capitale établit enfin les liaisons avec les quatre hyperviseurs.
    Sarakir remplaça Sapphire.
    Les récompenses avaient été oubliées.

    Ramasser des fragments pour la base-mère, faire acte de présence.

    L'ancien maître de l'essaim était revenu, réclamant son titre.
    Un titre constituait-il l'essence d'un individu ? Le rouage cliqueta, manqua une rotation.

    Ramasser des fragments pour la base-mère, faire acte de présence...
    Dernière modification par Shyrkalee ; 18/04/2016 à 21h32.

  5. #5
    Colon spatial Avatar de Shyrkalee
    Date d'inscription
    October 2015
    Planête
    Titan
    Peuple
    Aldéïdes
    Messages
    10

    Re : Un rocher dans la tempête

    ACCOSTAGE




    " Tenez vos flottes prêtes, on va lancer une opération. "
    La nouvelle était tombée. L'Aldéïde interrompit les expéditions programmées sur les bases Houds non loin, ordonnant une vérification technique de tous les navires, en attente de l'ordre de regroupement qui ne manquerait pas.

    Silence...

    " On prévoit une nouvelle vague bientôt. "
    Défaillance du système de communication interne ?

    Tous les systèmes avaient été vérifiés, le canal principal d'USF replacé en priorité haute sur ses transmissions internes. Ainsi elle ne manquerait plus les ordres.

    Silence...

    " On a récupéré les SV, mais ils n'ont pas l'air de comprendre. Ce n'est pas fini."
    Probabilité d'avoir manqué l'information : 0.017 %
    Probabilité que sa flotte ait été jugée négligeable et inutile : 99.983 %


    Un rictus avait étiré ses lèvres en un sourire désabusé. La déception dura le temps de trois battements de coeur. Il importait de ne jamais se créer d'espoirs au-delà de ses moyens. Elle le saurait.

    Son murmure subvocal fut dirigé vers sa console de commande privée.
    " Reprise des opérations sur les bases houds 4, 5 et 7. "
    L'IA répondit, sans émotions, présente, fiable et presque rassurante dans sa froideur efficace.
    Espionnage de la base 4 en cours.
    Envoi de la flotte porteuse en base 7.
    Le rapport de la base 5 est disponible, transmission aux commandants de la tête de pont ?

    " Transmettre. "

    Ramasser des fragments pour la base-mère, faire acte de présence.
    Les sourires prométhéens accueillaient sa version holographique. Elle inclinait la tête, rendant les saluts comme une pantomime bien apprise.
    Les Aldéïdes n'avaient pas d'état d'âme n'est-ce pas ?
    Dernière modification par Shyrkalee ; 19/04/2016 à 15h42.

  6. #6
    Colon spatial Avatar de Shyrkalee
    Date d'inscription
    October 2015
    Planête
    Titan
    Peuple
    Aldéïdes
    Messages
    10

    Re : Un rocher dans la tempête

    AFFINITES




    " Shyrkalee ! "

    L'exclamation joyeuse l'avait prise par surprise, accélérant ses pulsations métaboliques. Jusqu'à ce qu'elle repère la silhouette holographique de Saint-Graal, bondissant de place en place tel un cabri sauvage de Procyon IV pour venir rapidement dans sa direction. Son regard s'était étréci avec méfiance. L'exubérance hors norme de l'aldéïde la plaçait le plus souvent sur la défensive et une fois de plus, elle opta pour une réponse tout en réserve. Cette froideur apparente suffisait le plus souvent à décourager les assiduités les plus pénibles.
    Mais la généralité ne s'appliquait pas à Saint-Graal.

    Loin de désarmer, celui-ci forcissait le trait, enchaînait les compliments et les plaisanteries, dans le but clairement avoué d'obtenir une réaction positive.

    Elle avait souri.
    Et se promettait en coupant la communication qu'elle ne cèderait plus à ce petit moment d'euphorie tellement prométhéen.

    Saint-Graal, tu expliqueras la gestion des Superviseurs à Shyrkalee.
    Il aurait dû, il ne l'avait pas fait.
    Elle ne lui en avait pas tenu rigueur, après tout, il partait souvent en personne commander les expéditions de sa flotte.

    " Shyrkalee ! "
    Elle avait souri, comme à chaque fois qu'il la saluait.
    C'est que l'aldéïde sous ses dehors turbulents faisait preuve de réelles capacités de réflexion et d'un tempérament honnête et aimable, sans faux-semblants.

    Ministre délégué cela te dit ?
    L'Empereur Sarakir venait d'annoncer les nominations au gouvernement, et Saint-Graal se retrouvait Ministre de l'Intérieur. Ce dont elle se serait réjoui si la question de l'aldéïde ne l'avait pas laissée stupéfaite.
    " Comment ça ministre délégué ?
    - C'est fait ! Félicitations. "

    Son regard s'était écarquillé alors que sous ses yeux, la nouvelle était confirmée par sa console.
    Shyrkalee, Ministre délégué de l'Intérieur

    Elle n'avait rien demandé !
    Saint-Graal était hilare.

    Quelques jours plus tard, il quittait le giron de l'USF, ne se retrouvant plus dans leurs orientations politiques.

    L'assemblée de l'alliance allait lui sembler bien vide sans son aldéïde préféré...

  7. #7
    Colon spatial Avatar de Shyrkalee
    Date d'inscription
    October 2015
    Planête
    Titan
    Peuple
    Aldéïdes
    Messages
    10

    Re : Un rocher dans la tempête

    ADEQUATION



    Si la salle de réunion d'USF avait impressionné l'aldéïde par sa taille, la salle du conseil impérial l'intimida par ce qu'elle représentait. Rien de moins que le siège du pouvoir planétaire.
    Elle avait beau se répéter qu'elle n'était que ministre déléguée, et que somme toute, à part un nom dans la liste du gouvernement, elle n'aurait aucune utilité réelle, c'est pleine d'inquiétude qu'elle y était entrée.

    Elle s'inclina devant l'Empereur Sarakir, plissant les yeux quand elle se redressa pour tenter de discerner son apparence véritable au-delà du halo lumineux qui brouillait ses contours. Sans doute un dérèglement de la projection holographique. Elle hésita à lui faire remarquer.

    " J'aimerais que chaque ministre ajoute son programme au communiqué que je prépare. "

    Il avait dit Ministre. Elle souffla silencieusement songeant qu'elle allait pouvoir retourner à ses occupations.
    C'était oublier la boule d'énergie qu'était Saint-Graal.
    " Shyrkalee ! "

    Et dont elle dépendait directement.

    " J'ai préparé notre texte, est-ce que tu peux relire et l'envoyer à l'Empereur, merci. "
    L'aldéïde en était resté bouche bée.
    Se retint de lever les yeux au ciel.
    Avait relu le texte avec attention pour corriger les erreurs typographiques.
    L'avait ajouté à la suite du communiqué impérial avant de retourner gérer sa base.

    Jusqu'au soir.
    Où elle était retournée dans la salle du Conseil.

    Et où Saint-Graal l'attendait de pied ferme.
    " Tu as envoyé le texte à l'Empereur ? "
    Saint-Graal la prenait-il pour un modèle obsolète incapable d'effectuer une tâche des plus simples ?
    L'esprit serein, elle avait acquiescé, avant de se figer quand Sarakir annonça qu'il n'avait rien reçu.

    Le doute la fit hausser les sourcils quelques secondes, le temps de vérifier que le texte corrigé avait bien été enregistré comme il se devait.
    Elle n'avait fait aucune erreur.
    Fallait-il leur expliquer...
    Elle opta pour une explication hésitante.
    " Je l'avais placé à la suite du communiqué, mais si je dois l'envoyer à part je m'en charge tout de suite. "

    Jusqu'à ce qu'elle surprenne le sourire de l'Empereur et entende le rire de Saint-Graal.
    Ils étaient en train de se moquer... tous les deux !

    Un Empereur avait-il le droit d'avoir le sens de l'humour ? Shyrkalee était perplexe en considérant cette information.
    Sarakir était hors du commun de toute évidence.

    Elle soupira légèrement.
    La suite ne serait sans doute pas de tout repos.
    Dernière modification par Shyrkalee ; 10/05/2016 à 13h54.

  8. #8
    Colon spatial Avatar de Shyrkalee
    Date d'inscription
    October 2015
    Planête
    Titan
    Peuple
    Aldéïdes
    Messages
    10

    Re : Un rocher dans la tempête

    APPRECIATION




    Elle n'avait guère eu plus d'explications sur le fonctionnement de la capitale et de ses hyperviseurs qu'à l'époque avec les superviseurs. A croire qu'on l'imaginait dotée de la science infuse. A vrai dire elle aurait bien aimé avoir cette capacité certains jours. Tout au moins en l'absence d'un ministre à l'économie transférait-elle avec soin les ressources des hyperviseurs aux hangars de la capitale. Personne ne lui avait dit de ne pas le faire. Personne non plus ne l'en remerciait. L'instinct du rouage était encore très fort, même si elle avait cette fois-ci le sentiment de travailler pour Titan, sa planète.

    Puis Rocket avait à son tour brutalement quitté USF pour prendre le poste vacant au gouvernement. Une décision surprenante, car il était très lié à certains membres de l'alliance. Elle s'était senti grimacer. Il avait un côté chaotique très Colosse qui la mettait souvent mal à l'aise.
    Mais l'Aldéïde n'avait rien dit.
    L'Empereur savait certainement ce qu'il faisait.

    Sa petite participation quotidienne au développement des affaires impériales s'était trouvée soudainement réduite, les ressources prises en charge par le nouveau ministre.
    Cela lui laissait plus de temps pour se concentrer sur l'alliance.

    Ramasser des fragments pour la base-mère, faire acte de présence.

    Jusqu'à ce que l'Empereur la convoque, seule.

    Ses injecteurs endocriniens peinaient à juguler l'inquiétude qui l'avait saisie. Allait-il la renvoyer ? Non pas qu'elle tienne beaucoup à ce qui n'était qu'un titre, mais elle avait enfin le sentiment d'avoir une utilité, même infime. Et la perte de ce sentiment ne s'annonçait pas comme agréable.
    Elle s'était inclinée devant Sarakir, le souffle oppressé.

    Avec calme il l'avait alors interrogée, cherchant à évaluer sa loyauté.
    La réponse coulait de source : ce qui se passait dans la salle du conseil restait dans la salle du Conseil, et ce qui se passait chez USF resterait chez USF. Elle se refusait à toute diffusion dans un sens ou dans un autre.
    Sarakir avait sourit, à moins que ce ne soit sa luminosité qui ait changé d'intensité.
    La réponse lui avait plu.

    Un changement venait de s'opérer dans leurs relations.

    Pendant ce temps, sans qu'elle le sache, Rocket tissait des liens diplomatiques avec le pouvoir en place sur Xéres.

  9. #9
    Colon spatial Avatar de Shyrkalee
    Date d'inscription
    October 2015
    Planête
    Titan
    Peuple
    Aldéïdes
    Messages
    10

    Re : Un rocher dans la tempête

    ACCUSATIONS




    L'activité frénétique du ministre de l'économie Rocket - sans qu'elle sache à vrai dire exactement de quoi il était question - avait cessé aussi brutalement qu'elle avait commencé. Il avait avancé un changement imprévu de système stellaire en guise d'explication de départ. Il n'avait fallut que quelques instant aux membres du gouvernement pour découvrir qu'il avait en réalité fait modifier son identité et rejoint à nouveau le giron d'USF.

    Incompréhension.
    Alors que le ton montait en parallèle au sein de la salle de conférence d'USF justement, la prométhéenne Txar tempêtant contre les fuites qui ruinaient les opérations guerrières menées par la fameuse "coalition" dans sa guerre contre Xeres.

    Au moins l'aldéïde n'avait-elle pas besoin d'élever sa voix quand elle s'adressait à son IA personnelle.
    " Qu'a-t-on comme informations sur la coalition ? "
    Le résultat fut décevant.
    Coalition, regroupement de plusieurs forces militaires afin d'en former une plus importante.
    Un pianotement agacé sur l'accoudoir de son fauteuil.
    " Demande de précision sur la coalition de ce système stellaire. "
    Coalition, surnommée Coa, regroupement de plusieurs forces d'alliances planétaires en vue de faire abandonner à Xeres sa politique d'immigration limitée.
    Bras armé : flotte de Txar.
    Probabilité de participation à la coalition : Kalio 90 %


    Des informations particulièrement succinctes.
    Mais si l'on considérait que la flotte de Shyrkalee était considérée comme négligeable, était-il besoin de creuser d'avantage ?
    Au moins ne se sentait-elle pas concernée par ces hurlements contre les "fuites", n'étant même pas au courant des opérations menées.

    Aussi baignait-elle dans une ignorance confortable.
    Comment aurait-elle pu deviner que ces éléments constituaient les prémices de la tempête qui allait s'abattre ?

    L'Empereur Sarakir leur avait annoncé une réunion avec un dénommé Achylles.
    Nom inconnu dans sa base.
    Elle aurait pu faire une recherche.
    La suite n'aurait changé en rien.

    Ce n'était pas une simple réunion.
    C'est une foule hurlante qui les avait accueillis.
    Une foule qui accusait et promettait déjà des représailles.
    Une foule qui n'écoutait pas.
    Une foule qui ordonnait le renvoi de certains ministres.
    Voici ce qu'elle avait ressenti après quelques minutes.

    Wismer le premier ministre avait tenté de s'exprimer.
    Console désactivée
    Shyrkalee avait tenté d'en faire de même.
    Console désactivée
    Incompréhension.

    L'Empereur avait montré un calme qui forçait le respect.
    Tandis que la même pensée tournait en boucle dans l'esprit de l'Aldéïde :
    Depuis quand des individus d'autres planètes entendaient-ils imposer leurs volontés à un Empereur ?

    Shyrkalee sentait croître en elle un début d'agacement contre ce qui avait toutes les apparences d'un monstre appelé Injustice.
    Saurait-elle rester neutre dans un avenir proche ?
    Dernière modification par Shyrkalee ; 03/06/2016 à 17h35.

  10. #10
    Colon spatial Avatar de Shyrkalee
    Date d'inscription
    October 2015
    Planête
    Titan
    Peuple
    Aldéïdes
    Messages
    10

    Re : Un rocher dans la tempête

    ARGUMENTATION



    La Coa exigeait le départ de Larrayal.
    Elle martelait que Sarakir avait menti.
    Elle soutenait que les paroles d'une seule personne engageaient toutes les autres.
    Elle répétait qu'aucun ministre n'avait pu passer à côté de ce qui se tramait et que tous étaient complices.
    Tous condamnables.

    Le calme de l'aldéïde s'était fendillé, bien moins performant que celui de l'Empereur.
    Elle avait élevé la voix en pleine salle du conseil impérial contre tout ce qui lui apparaissait de plus en plus comme des arguments fallacieux destinés à justifier de futures actions contre Titan.
    La surchauffe de ses capteurs allumait au rouge les voyants de contrôle, mais elle n'en avait cure, vouant aux gémonies les fâcheux qui comptaient se repaître de certains cadavres encore chauds.

    Une seule chose la retenait encore de dire le fond de sa pensée.
    Sur un siège de la salle du conseil, il y avait quelqu'un qui écoutait. Un cyborg si silencieux qu'on aurait pu l'oublier. Un cyborg qui lui aussi était très souvent dans la salle de l'USF.

    Larssya.

    Ici comme là-bas, Shyrkalee n'avait aucun souvenir de l'avoir entendu s'exprimer.
    Etait-il comme ces objets d'art, présents mais n'ayant aucune fonction cérébrale ?
    A moins qu'il ne soit en train de retransmettre à l'oreille de Txar l'essentiel de ses critiques.

    Non pas qu'elle veuille lui faire prendre parti, mais l'envie de connaître sa pensée la taraudait.
    Elle l'aurait volontiers secoué s'il n'avait pas été un simple hologramme.
    Peut-être qu'il ne s'agissait que d'un leurre, une simple image fixe en automatique destinée à faire acte de présence pour lui.

    Et dans le pire des cas il espionnait.

    Shyrkalee sentait sa méfiance s'accroître au fil du temps. La prudence lui conseillait de se taire, de garder pour elle ce trop plein d'émotions qui mettait hors service un à un ses capteurs métaboliques.
    Elle aurait dû.

    Elle avait tenté une discussion calme et posée avec Txar, exprimant son désarroi, son envie de comprendre, de calmer les choses.
    " Nous n'avons aucune vue sur Titan " lui avait assuré la prométhéenne. " La Coa n'existe plus, le calme va revenir. "

    Quelques jours plus tard, les bases de Sarakir et du premier ministre Wismer étaient attaquées par USF.

    Elle aurait peut-être dû se taire.
    Laisser faire.

    " Si la parole d'un ministre comme Larrayal engage son Empereur Sarakir, cela veut-il dire que l'attaque d'un ministre de Kalio sur les bases de Sarakir engage son Empereur ? Doit-on s'attendre à une attaque planétaire ? " avait-elle demandé avec candeur.

    L'argument était logique.
    La réaction fut immédiate, implacable et sans surprise.

    Elle souriait en entrant dans la salle du conseil impérial, annonçant son renvoi d'USF.
    Derrière elle, une voix jusqu'à lors inconnue.

    Larssya.

    Il venait lui aussi d'être renvoyé des rangs d'USF.
    Le sourire de Shyrkalee s'agrandit. Le cyborg silencieux n'était peut-être pas un espion tout compte fait.
    Dernière modification par Shyrkalee ; 05/07/2016 à 12h14.

Discussions similaires

  1. Réponses: 3
    Dernier message: 05/07/2015, 09h02

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •