Affichage des résultats 1 à 2 sur 2
  1. #1
    Colon spatial Avatar de Hishira
    Date d'inscription
    April 2015
    Planête
    Xérès
    Peuple
    Prométhés
    Âge
    19
    Messages
    12

    Post Le début de la vie d'une étoile.

    Dès sa naissance, Hishira était une petite créature frêle et stupide. Frêle, car le moindre degrés de trop la faisais souffrir, le moindre petit coup lui laissais de gros bleus hideux. Stupide, non pas par idiotie (quel synonyme), mais une stupidité naïve. La naïveté est un signe de faiblesse, dans ce monde. Mais Hishira avait cette petite flamme en elle, ce soupçons d'innocence, ce qui la liait à son passé, et à son futur.
    Après quelques dix années, ses parents en eurent marre de garder cette lourde créature tel un fardeau : "plus tard, elle n'arrivera à rien", répondait l'un. "Autant la tuer tout de suite", répondait l'autre. C'est tout naturellement qu'Hishira fût abandonnée, tel un vulgaire déchet.
    Hishira passât deux jours dans le climat glacé de fahrenheit. Deux jours ou la frêle fleur chaleureuse de son âme se glaçait, et fanait peut à peut. Mais si Hishira était naïve et fragile, elle n'en étais pas moins intelligente. Pendant ces deux jours, elle marchait, dans le sens opposée à sa base actuelle. Elle marchait, marchait marchait...
    Et tombât. Elle tombât, dans la neige profonde, et s'endormis. Elle se lâchât, se laissa aller, désespérer de ne plus jamais vivre... Elle se laissa aller, sentis son pouls diminuer... Sentis sa respiration ralentir...
    Son âme la lâcha, son âme normalement robuste, son âme de prométhée. Elle se lâcha, et faillit mourir. Faillit.
    Elle rouvris les yeux, doucement. Elle se trouvait dans un lieu à la température adéquate à toute forme de vie. Un lieu magnifique. Tout avait l'air d'un chalet : il y avait une cheminée : inratable avec la délicieuse odeur du feu de bois. Il y avait de la pierre, beaucoup de pierre taillée. Et beaucoup de plante. Il y avait une chaise, aussi, au milieu de la pièce. Dessus était assis un grand homme, un inconnue.
    Hishira se leva, lentement, du lit ou elle était confortablement allongée, bien bordée. La créature sur la chaise tournât la tête, et semblât sourire.
    Il était grand, très grand en fait. Beaucoup plus grand qu'elle. Il était aussi constitué différemment : une tête, en forme d'ovale, de laquelle pendait une multitude de tentacules. Deux yeux, noirs, sombre, menaçant. Sa structure osseuse, s'il en avait une, était des plus surprenante : comme s'il était constitué de brin d'adn, à grosses allèles de couleur marron. Mais il était beau, splendide.
    Hishira voulut d'abord s'enfuir, mais celui qui était en face d'elle n'avait pas l'air d'être maléfique, bien au contraire.
    Au fur et à mesure que le temps avançait, Hishira apprit à connaitre celui qu'on appelait "Houds". Il vécurent ensemble pendant 5 ans. 5 ans durant lesquels, le grand Houds pris soin d'elle. Il réussit à convenir aux besoin de l'enfant.
    Hishira appris alors les règles de base du combat, comment se défendre surtout, et comment arriver à ses ambitions. Elle appris à explorer, et à négocier. Elle appris une multitude de chose, que peux de personne connaissent. Sur la faune et la flore de chaque planètes, entre autres. Elle appris à savoir, et à penser à se détacher du reste du monde. Elle appris à aimer, et à être aimer. A partager. A aider. Et à tout donner.
    C'était une nuit d'hiver, un grand hiver robuste. Depuis le début de la journée, on entendait que les missiles fouettant le vent, à grande vitesse. On entendait les bombardiers éjectant leur projectiles.
    Hishira avait peur. Elle se blottissait contre le dénommé Houds, pour se protéger.
    Mais les bruits continuaient, de plus en plus fort, de plus en plus proche.
    Puis vint le moment fatidique.
    Le plafond céda.
    L’émetteur d'ancienne sonde à particule de vie fut touché. Et détruit.
    Le bâtiment le plus important d'une base Houds. C'est là que le climat de toute la base, les ondes envoyés, sont émise. Elles sont indispensable à la survie d'un Houds.
    L'agonie pris quelques heures. Les deux premières, il allait parfaitement bien. Les deux suivante, il commençait à trembler. l'heure d'après, il était cloué au lit. Et à la fin de cette dernière heure, il rendit l'âme.
    Cependant, Hishira restât à son chevet pendant plusieurs jours. Pour s'assurer qu'on ne toucherais pas à son corps, et que son âme reposerait bien en paix.
    Désormais, elle était orpheline, séparée de celui qui avait tout fait pour elle.
    Elle mit plusieurs années à accepter la mort de cet être cher, à accepter qu'un cyborg, comme elle, le tue.
    Puis, elle prit la décision de créer sa propre secte. Ou chaque petit moment de la vie est important. Ou on apprend la vérité sur les Houds. A les apprécier. A les aduler.
    Et tant que l'univers ne se sera pas repentis de ses pêchés, tant que le meurtrier du dénommé Houds ne sera pas mort, elle ne lâchera pas. Elle continuera à le traquer, sans relâche, jusqu'à voir son corps, inerte, à ses pieds.
    Ainsi naquis l'étoile brillante. Ainsi fût fondé Pray To Houds.

  2. #2

    Re : Le début de la vie d'une étoile.

    j'étais ou moi quand j'avais 251 ans déjà?, hmmmmmm *kapola s'endort* 10 heure plus tard ah oui j'avais un disciple colosse avec de long cheveux noir et un tatouage de dragon sur le dos, gentil, très gentil mais un sens du sacrifice trop pousser.
    Je suis un aldeïde nabot de 261 ans qui marche avec une canne. Envoyer par ces paire pour étudier et reconstituer la faune et la flore de Kalio avant ce que nous nommons "la grande pollution", vit avec une espèce féline de Kalio datent du XXI é siècle appeller Eva pour l’espoir qu'elle implique.

    P.S: oublier souvent de respirer

Discussions similaires

  1. C'est le debut d'une invasion ?
    Par StarBerzeker dans le forum Autres
    Réponses: 2
    Dernier message: 14/07/2015, 14h36
  2. Premium et début de Jeu
    Par Laerasha dans le forum Suggestions traitées
    Réponses: 5
    Dernier message: 05/06/2015, 11h17
  3. Tsukioide - éToile de créations
    Par Tsukioide dans le forum Illustrations
    Réponses: 6
    Dernier message: 08/05/2015, 21h52
  4. Tsukioide - États d’âme d'une Étoile
    Par Tsukioide dans le forum Fictions
    Réponses: 1
    Dernier message: 07/05/2015, 23h19

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •